Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ France Télévisions

[Déclaration préalable au CE siège]

Info 2015 : rédaction unique, fusion inique


Six ans que votre funeste projet « Info 2015 » pollue l’atmosphère. Initié sous la présidence Pflimlin, et mis en œuvre par l’actuelle ! Plusieurs directeurs de l’information consommés, mais toujours le même mantra: la fusion c’est la survie !

Une fusion réclamée par des spécialistes du journalisme, des références éditoriales, et des défenseurs du pluralisme… en résumé, la Cour des Comptes ! Elle imaginait à l’époque que tout était fusionnable, moyens techniques, moyens humains ! Et la direction de France Télévisions a bien entendu répondu favorablement  aux injonctions contradictoires. Mieux avec moins. Sauf qu’au bout du compte, c’est toujours moins bien avec beaucoup moins, et peu importent les conséquences pour les salariés.

Service après service, nous voilà au bout de votre chemin. Votre progéniture la rédaction nationale « unique » existe enfin, sur le papier ! Car ce ne sont pas des bureaux communs, des baby-foot partagés, des espaces dits de convivialité, qui font un partage de projet.

Ce préalable n’est pas un texte écrit seul dans un coin, mais bien l’expression d’une grande majorité de journalistes, de techniciens et d’administratifs embarqués contre leur gré dans votre projet fatal ! Et vous continuez à vouloir nous imposer vos éléments de langage: « regrouper c’est différencier », « fusionner c’est plus de liberté »… En décalage total avec ce que subissent les salariés.

Car vous continuez aussi à nous opposer un déni permanent depuis le début des discussions des quatre phases d’« Info 2015 » ! Des retours d’expérience qui ne tiennent compte de rien, des scriptes brisées, des organisations de travail recomposées au détriment d’un grand nombre, et des journalistes qui sentent depuis le début que cette fusion est une absorption avant disparition. Mais le ressenti des équipes et la souffrance de nombreux salariés ne pèsent rien dans « Info 2015 ».

Rien ne vous aura fait changer de ligne, parce que ce projet n’est pas éditorial, mais bien politique ! Pour contenter les pouvoirs en place et les tutelles, vous avez choisi de jeter en pâture ceux qui fabriquent l’information sur France 2 et France 3 ! Comme une monnaie d’échange, contre rien, en tout cas rien pour les salariés. Et aujourd’hui, ceux qui nous demandent ces efforts nous regardent tranquillement dépérir dans un climat anxiogène, délétère, destructeur !

Alors où est cette survie que la fusion était censée nous apporter ? Cette ultime consultation du périple ne réglera rien. Elle n’éteindra pas notre rage, elle ne guérira pas nos douleurs, ne nous apportera pas de sérénité éditoriale… Bien au contraire ! Et elle n’effacera pas notre mémoire qui toujours nous rappellera qui a porté jusqu’à son terme ce projet si funeste !

« Info 2015 » restera comme la négation du dialogue social, auquel vous avez préféré le bulldozer. Un bulldozer que vous avez lancé contre vos propres équipes et contre 40 ans d’information pluraliste.


Lire aussi sur le site de la section SNJ de France Télévisions.

 

Paris, le 05 Juin 2018

Thèmes : Information

accès pour tous